Allergies respiratoires du  cheval  et l'effet du  magnétisme 

Tout comme les êtres humains, il arrive souvent que les chevaux souffrent aussi de différents types d'allergies. La plupart du temps, ces allergies sont celles qui affectent des voies respiratoires, et la peau
Mais dans cet article, nous allons seulement évoquer les allergies respiratoires. C'est ce qu'on appelle la RAO (Recurrent Anyway Obstruction) ou (Obstruction Récurrente des Voies Respiratoires) que les propriétaires de chevaux connaissent mieux sous le nom de "pousse" ou "d'emphysème". Ces allergies sont souvent similaires à l'asthme chez les humains. Mais la RAO du  cheval, c'est quoi exactement ?
Quels en sont les symptômes?  Que faire pour améliorer son confort ? Et enfin, comment prévenir cette maladie ?
La RAO est une affection pulmonaire très fréquente chez les chevaux qui commencent à prendre de l'âge car l'âge moyen des chevaux qui en souffrent est de 9 ans.

Les symptômes du RAO ?

 

Le déclenchement des signes cliniques est lié à la présence de substances allergiques dans l'environnement du  cheval. La plupart du temps, il s'agit de poussières, et moisissures qui sont présentes dans son alimentation. Les symptômes incluent la toux, une intolérance à l'effort, qui se manifeste par la   difficulté  que  ressent le cheval à continuer le travail, et la présence de sécrétions s'écoulant  des nasaux.  Enfin, une détresse respiratoire qui se caractérise par une participation des côtes aux mouvements respiratoires. Lorsque la maladie est au stade chronique, les efforts respiratoires sont tellement importants qu'il n'est pas rare de constater un amaigrissement. Cependant, tous les symptômes cités plus haut ne sont présents qu'à un stade avancé de la maladie. Il est à noter qu'il y a une classification allant d'un niveau léger à un niveau plus sévère. Par ailleurs, un cheval qui souffre d'emphysème, ne peut présenter qu'un seul de ces symptômes. Il convient de consulter rapidement le vétérinaire pour que votre cheval soit traité parce que la maladie peut provoquer de manière irréversible des lésions dans le poumon, notamment une inflammation des voies respiratoires. D'où l'urgence et la nécessité de le soigner. En complément des soins vétérinaires, le  magnétisme  peut participer à améliorer efficacement la santé de votre animal. Je me propose d'aider votre cheval.  Sachez que les soins se font à distance sur photo. Ensuite, j'aurai besoin de son nom. Mais si vous habitez dans ma zone d'intervention et que vous preferez que je me déplace pour l'aider c,est aussi possible.

 

Que faire face à une allergie respiratoire du cheval ?

Dans un premier temps, le réflexe consiste à consulter un vétérinaire bien avant que les symptômes n'empirent. Aussi, pour aider efficacement votre cheval à mieux respirer, et limiter le contact avec des allergies, il est nécessaire également d'avoir une gestion rigoureuse. Tant au niveau de son alimentation, son environnement, ainsi qu'une attention très particulière par rapport  à son travail.
De plus, il convient de ne pas obliger votre cheval à travailler en période de crise importante. En effet, il est impératif d'arrêter le travail parce qu'un cheval qui souffre d'une allergie respiratoire à beaucoup de mal à respirer normalement. Le fait de le faire travailler malgré la crise peut aggraver les signes cliniques de la maladie, et le fatiguer considérablement. En revanche, lorsque le cheval n'est pas en crise, cela peut lui être bénéfique car le travail peut être un facteur de réchauffement, et d'évacuation des sécrétions des voies respiratoires. Pour se faire, il vaut mieux privilégier le travail en plein air. Il est fort déconseillé de faire travailler un cheval souffrant d'allergies respiratoires dans un espace clos, poussiéreux, et surtout mal ventilé. De plus, il est important de ne pas perdre de vue que le foin du cheval doit obligatoirement être de bonne qualité. Comment le savoir ? Eh bien, le foin doit non seulement être de couleur bien verte, mais il doit aussi avoir un bon odorat.
Son alimentation doit en aucun cas contenir des moisissures, responsables d'infections respiratoires. Par ailleurs, il est très important que  votre cheval vit quotidiennement dans une atmosphère dépourvue de poussières. Le pré est idéal pour les chevaux qui souffrent d'allergies. Les boxes doivent être suffisamment grands, aérés, et bien ventilés . En définitive, il est impératif qu'ils soient nettoyés et desinfectés régulièrement

Les causes du ROA ? 

Il n'existe pas une étiologie unique. Cependant, les études ont montré qu'il existe une prédisposition familiale. Les poulains dont les  parents sont atteints de RAO auront plus de risques de développer la maladie. De plus, les chevaux les plus fréquemment atteints sont les plus âgés. C'est une maladie qui est due à l'inhalation de poussières et d'allergies présentes dans l'environnement. Comme la paille et le foin. Elle affecte donc davantage les chevaux vivants au box. Une mauvaise hygiène et une ventilation inadéquate de l'écurie peuvent également être les facteurs prédisposants.

Comment prévenir la pousse ou l'emphysème  du cheval ?

Tout d'abord, il est primordial que votre cheval soit en règle pour son vaccin "votre vétérinaire sera à même de vous conseiller  les vaccins prioritaires. 
Ensuite, il convient de vérifier s'il existe des antécédents familiaux dans l'objectif de déceler précocement une prédisposition. Ceci a pour effet de vous organiser au mieux pour pouvoir élever votre animal dans un environnement sain. Le magnétisme étant complémentaire aux soins vétérinaires, je peux effectuer une séance a votre animal afin d'améliorer son état de santé. Le soin que je propose va continuer à renforcer son système immunitaire.  

 

*Tout arrêt ou modification d'un traitement en cours ne doit se faire qu'avec l'accord du vétérinaire.

 


L'homme et le cheval sont dans deux mondes différents ! Ce qui compte, ce n'est pas la méthode employée mais la façon d'aborder les choses. Michel Macé